Le "coaching" des parents sur les lignes de côté

En tant que parents, nous voulons ce qu'il y a de mieux pour nos enfants, et nous voulons aussi que nos enfants donnent le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'ils participent à des sports et à des activités parascolaires. Le problème est que nous sommes parfois aveuglés par notre désir de voir nos enfants performer et il peut nous arriver d'en faire trop! Cela dit, j'ai rassemblé quelques conseils sur la façon d'exercer un coaching parental positif!

(À noter que, dans le cadre de cet article, je vais me concentrer sur l'expérience des parents dont les enfants pratiquent les arts martiaux parce que c'est l'environnement pour lequel j'ai une expertise.  Cependant, cette information est transférable aux autres sports et activités.)


Pour commencer: prenez en considération que le cerveau de votre enfant est souvent occupé par de nombreuses pensées. Pendant un match par exemple, il peut se dire:


• Avec quelle technique dois-je ouvrir?
• Quelle technique mon adversaire va-t-il ouvrir?
• Et si je suis touché?
• Qu'a dit mon instructeur?
• Qu'a dit mon camarade de classe?
• Qu'est-ce que mon parent vient de dire?
• Cet autre parent me parlait-il?
• Quelles sont les règles pour frapper à nouveau la tête?
• Et si je manque?
• Quel est le score?
• Combien de temps me reste-t-il?


La tête des enfants est bombardée d'idées et de préoccupations, alors lorsqu'un parent en rajoute en scandant des consignes ou reproches, il y a de fortes chances que l'enfant soit submergé par les émotions!

Pendant un simple cours de karaté où votre enfant apprend un 'kata', son esprit peut aussi être envahi de pensées:
• Quel est le prochain mouvement?
• Est-ce ma main gauche, ma main droite, mon pied gauche, mon pied droit?
• Qu'a dit mon instructeur?
• Qu'est-ce que mon parent vient de dire?
• Que penseront mes camarades de classe si je fais une erreur?
• Que dira mon instructeur si je fais une erreur?
• Que penseront mes parents si je fais une erreur?
• Combien de coups me reste-t-il?


Encore une fois, de nombreuses "connections" se font entre les neurones de votre enfant, et votre encadrement, qu'il soit positif ou négatif, pourrait venir le déséquilibrer au plan émotionnel.


Ayez en tête que votre coaching peut aussi devenir une distraction pour d'autres personnes que votre enfant:
• Cela distrait les autres étudiants;
• Cela distrait les autres parents;
• Cela distrait les instructeurs.


Donc, bien que vous ayez de bonnes intentions avec l'encadrement à distance, il existe des options plus productives:
• Donnez des conseils et des encouragements à votre enfant avant le cours ou la compétition;
• Restez silencieux à moins que votre enfant vous demande conseils ou soutien;
• Fournissez des commentaires constructifs après la classe ou la compétition.


J'espère que cet article vous éclaire sur le coaching et vous invite à prendre des mesures plus constructives pour améliorer la performance de votre enfant dans les sports et les activités parascolaires. L'objectif devrait être d'aider à stimuler la croissance et le développement, tout en favorisant l'amusement. Après tout, les bons souvenirs durent toute une vie.
Rétroactif pour le développement de votre enfant